Historique du corset : entre finesse et séduction
15
sept.
0
Julia Vandier Blog Home
Historique du corset : entre finesse et séduction

Découvrez l\'évolution du corset, pièce de lingerie tantôt de noblesse, tantôt de séduction...

Apparu à la cour d’Espagne au XVIème siècle et rendu incontournable par Catherine de Médicis1, le corset a traversé les siècles non sans tumulte. Sous-vêtement principalement féminin, il a d’abord sculpté les corps de la noblesse avant de devenir un objet de fascination et de fetish.

La taille fine à tout prix

De tout temps et à travers toutes les cultures, les femmes et les hommes ont cherché à mettre leurs corps en valeur. Maquillage, bijoux, vêtements élégants ou lingerie sexy remplissent les armoires et attirent les regards. Parmi les pièces qui ont traversé les époques, le corset est certainement l’une des plus historiques. Dérivé de l’univers masculin et militaire, le corset présente une véritable structure d’armure, composée de quatre éléments principaux : le coutil, épaisse toile de coton; le busc, large lame de bois, métal, ivoire ou os, qui confère sa parfaite rigidité au devant du corset; les baleines, réalisées en véritables fanons de baleine jusqu’au milieu du XIXème siècle; et enfin le laçages à oeillets.

Comble d’élégance lors des bals ou de cérémonies officielles, le corset se voit brodé de fleurs et de dorures, bordé de dentelle fine, et remplit son rôle de serre-taille à merveille.

Le corset, ancêtre de la lingerie sexy

Pièce de corsetterie d’exception, le corset sera, jusqu’au XIXème siècle, un dessous chic très prisé par les femmes de toutes les classes sociales. Les créatrices et les corsetiers réinventent ce sous-vêtements en l’allongeant sur les hanches, le raccourcissant sous les seins, le serrant sur la taille puis le desserrant. Le corset changera souvent de forme, différent parfois d’une décennie à l’autre en suivant l’évolution de la mode. Le corset demi-seins apparaît en 1860, sa forme courte a inspiré certains modèles de Luxxa, telle la guêpières demi-seins Balance. La coupe qui aura le plus marqué l’imaginaire collectif est la coupe “sablier”, apparue durant la seconde moitié du XIXème siècle. Marquant la taille tout en rehaussant la poitrine, son héritage se retrouve dans notre modèle guêpière demi-seins Réglisse. La guêpière à proprement parler est imaginée en 1950 pour satisfaire aux désirs de tailles fines sous des jupes aériennes taille haute.

Un dessous de séduction éternel

Le corset a connu de nombreuses périodes de gloire puis d’abandon entre le XVIIIème et le XXème siècles. Tantôt considéré comme un symbole de féminité tantôt comme synonyme d’oppression.

Esthétique mais extrêmement contraignant pour le corps féminin, le corset se voit attaqué de part et d\'autre au profit de la liberté de mouvements. C’est l’engouement pour la danse, tel le tango ou le fox-trot, qui signe le déclin du port du corset en 1920. Par la suite, les femmes chercheront toujours à affiner leur silhouette, mais cette fois par le biais de gaines élastiques.

Depuis la fin du XXème siècle, le véritable corset a retrouvé ses lettres de noblesse auprès d’un public d’initiés. Se détachant de sa fonction sculptante, il a évolué en un dessous chic, une pièce sexy à visée esthétique. Sur les podiums ou dans l’intimité du boudoir, ce sous-vêtement iconique et séduisant continue d’alimenter les fantasmes les plus osés.

1 (en) Valerie Steele, The Corset : A Cultural History, New Haven, Yale University Press, 2001, 240 p. (ISBN 978-0-300-09953-9

histoire du corset